24h de la vie d'une femme : inauguration

Du 1er octobre au 6 novembre 2022 - Cap Sciences à Bordeaux

Pour sa première présentation au public, 24h de la vie d’une femme ouvrira ses portes à Cap Sciences à Bordeaux pour plusieurs semaines de représentations.

Ars Anima et Cap Sciences sont partenaires depuis 2017 avec Nés quelque part,  une expérience immersive sur les enjeux de développement dans le monde qui a accueilli 7000 visiteurs à Bordeaux (soit 50000 personnes en France à Paris, Lyon, Roubaix, Strasbourg et Marseille de 2015 à 2019).

 

Venez vivre une expérience sensorielle et intéractive

24h de la vie d’une femme vous propose d’incarner la vie d’une des 6 femmes inspirantes aux destins remarquables : Aouda, Juanita, Vandana Shiva, Abi, Marie et Shayda.
En savoir plus → L’expérience

Un parcours d’une heure par groupe de 16 à 20 personnes.
Du mardi au vendredi / 14h – 18h
Samedi et dimanche / 14h – 19h

RÉSERVATION SOUHAITÉE cap-sciences.net

Plein tarif 10€ – Tarif réduit 7,5€

 

Pour les groupes scolaires, du 1er au 21 octobre, accueil du mardi au vendredi matin et début d’après-midi. Plus d’informations au 05 57 85 51 33
En savoir plus → Le projet éducatif

Ils soutiennent la tournée à Bordeaux

Et aussi !

So Coopération, Cap Sciences et Ars Anima déploient un dispositif de mobilisation des associations de femmes et de développement du territoire de Nouvelle-Aquitaine en lien avec les thématiques de  24h de la vie d’une femme. La programmation apporte une dynamique importante pour faire résonner les messages de l’expo-spectacle en local et à l’international avec notamment des conférences, débats, ateliers, performances et formations.

Le dispositif d’AMI :
꙳ Objectif : permettre la création et la mise en œuvre d’actions d’éducation et de
sensibilisation à l’égalité femme-homme, articulées autour du spectacle.
꙳ Mise en œuvre des actions lauréates : septembre à décembre 2022.
꙳ Dimension territoriale et multi-acteurs : ouverture à tous types d’acteurs en Nouvelle-
Aquitaine.
꙳ Diversité des approches : théâtre, table ronde, formation, ateliers artistiques, etc.
꙳ Dynamique multi-partenariale : actions conjointes, lien entre actions lauréates.

Les acteurs lauréats et leurs actions autour de 24h de la vie d'une femme


Le Carrefour des Cultures – UMU DANS SELMA

Spectacle liant théâtre et musique joué dans la métropole bordelaise afin d’informer et sensibiliser sur les conséquences liées à l’excision. Il sera suivi d’un échange animé par un anthropologue formé en communication interculturelle et approche participative pour donner des informations sur les moyens juridiques et médico-psychologiques de se défendre et de se reconstruire. L’échange fera le lien avec l’international en abordant les violences faites aux femmes et aux filles : excisions infibulations, mariage forcé, discriminations, interdits et tabous ; les liens complexes entre culture, tradition et modernité, religion et croyances, etc.
Facebook


La Compagnie Coup de Foudre  – Si j’étais Marianne pendant 24 heures…
Ateliers de théâtre à Bordeaux destinés à des femmes socialement fragilisées pour réfléchir et s’exprimer ensemble : Quelle Marianne suis-je ? Quelle Marianne sommes-nous ? Quelle Marianne voulons-nous être ? Les femmes qui vivent en France se reconnaissent-elles en cette figure ? Le but de ce projet consiste à travailler sur les représentations en utilisant les techniques théâtrales dans tout le processus de création : depuis le recueil de la parole, à la mise en espace au plateau, en passant par son interprétation, en permettant à chacune d’être valorisée et pleinement actrice de son histoire selon ses envies et possibilités.
Facebook


Les Orchidées Rouges – Traversées de l’intime
Projet construit par les bénéficiaires de l’association, des survivantes de mutilations sexuelles féminines et de mariages forcés, dans le cadre de leur accompagnement thérapeutique au sein de l’Institut Pluridisciplinaire Les Orchidées Rouges situé à Bordeaux. Il consistera en la rédaction de textes lors des ateliers d’art et de danse thérapie avec une artthérapeute. Ce travail fera l’objet d’une restitution où les textes seront lus sur scène par les bénéficiaires et accompagnés de chorégraphies.
Site internet


CIDFF Gironde – Mixité, découverte des métiers dits masculins
: l’action s’inscrit dans le cadre de la formation « Mixité » du CIDFF 33, qui permet l’accompagnement d’un groupe de 10 femmes sur la réalisation d’un projet collectif pour valoriser des parcours de femmes vers des métiers dits masculins. L’action consiste en la réalisation d’interviews témoignages de parcours atypiques de femmes, puis leur diffusion dans le cadre d’un évènement grand public. Celui-ci réunira aussi des entreprises du territoire dans le cadre d’un job dating. Un ciné-débat sera organisé afin de faire le lien avec les représentations de ces métiers dans d’autres pays.
Site internet


L’Burn – Escape-Game pour sensibiliser au burn-out des femmes
: jeu immersif dans lequel les joueurs doivent déjouer des énigmes liées à un scénario qui sera, dans ce cas présent, adapté à 24h de la vie d’une femme pour parler du burnout des femmes, de la charge mentale / de la difficile conciliation vie privée-vie professionnelle/ du sexisme et du harcèlement au travail comme facteurs aggravants en matière de burnout. Le jeu sera suivi d’un debriefing animé par un psychologue du travail pour donner des éléments permettant de repérer les signes avant-coureur du burn-out et d’échanger sur la question de l’épuisement des femmes au travers d’autres cultures.
Site internet


Collectif Actions Solidaires – Agir contre les Violences sur La Rochelle
: co-construction d’une émission de radio avec des jeunes du lycée St Exupéry (La Rochelle) en lien avec Radio Collège 95,9 permettant d’aborder les notions d’égalité, de rapport au corps et d’identité de genre. En tant que jeunes, quels sont leurs points de vigilance et leurs solutions ? L’émission sera précédée d’un temps d’échange avec les élèves du lycée, les personnels d’éducation et des associations locales sur la vision que porte les jeunes en matière d’égalité, avec présentation et distribution de l’outil « violentomètre ». Cela sera suivi par une action dans l’espace public lors du 25/26 novembre 2022 en lien avec des collectifs associatifs locaux. Une Jam Graffiti permettra d’inscrire les questionnements féministes dans la rue et d’échanger avec le grand public sur les violences sexistes et sexuelles (VSS). Des micro-trottoirs seront réalisés ces jours-là afin de garder en mémoire les échanges.
Site internet



C Koi ça – ateliers d’éducation populaire en milieu scolaire à Rion-des-Landes
: création et animation de 2 parcours pour 2 tranches d’âges différentes (élèves du CM1 à la troisième) qui traiteront des sujets abordés lors du spectacle auquel certains enfants aurons assisté au préalable (inégalités de genre concernant l’éducation, la santé, la violence, le rapport au corps, la place des femmes dans la société, etc.). Seront proposés aux élèves des jeux, ateliers et débats mouvants, ainsi qu’une production de supports (affiches, dessins, photos…) pour s’exprimer et garder une trace des échanges collectifs. Ce travail sera présenté au reste de l’établissement (élèves volontaires, parents d’élèves…) à l’écolieu Jeanot, avec leurs supports visuels affichés, autour d’un « goûter convivial », l’occasion de rassembler parents et enfants autour des questions d’inégalités de genre.
Site internet


L’IRD – Table ronde : Parcours de vie, parcours de femmes. Comment l’art et la science interrogent la force d’agir des femmes
: Cette table ronde actuellement en construction souhaite donner à voir des parcours de femmes qui témoignent de leur pouvoir d’agir (’empowerment’) et de leur chemin pour y accéder ou le retrouver. Elle le fera via des témoignages d’artistes qui mettent en mots, en scène ou en images ces parcours, et via l’éclairage scientifique sur la notion de pouvoir d’agir, ce qu’elle recouvre et en quoi elle est un levier de transformation sociale.
Site internet


La Maison des Femmes de Bordeaux – Échange-débat : Une vie de femme : les diktats, discriminations et violence à travers les générations 
: ce temps actuellement en construction réunira des associations locales et partenaires de la Maison des Femmes, ainsi qu’une collectivité du territoire, afin d’échanger sur les violences sexistes et sexuelles, leurs conséquences et les ressources existantes pour se reconstruire. Une résonance avec la situation sur d’autres territoires et à l’international sera proposée.
Site internet


Libre Vue
Exposition photographique : “Solidarité Aveugle au Féminin” : Cette exposition créée par la photographe Catherine Cabrol, sensibilise le grand public sur la question du handicap en lien avec la pratique sportive des femmes. Les photographies exposées à Cap Sciences livrent des portraits de jeunes femmes aveugles maliennes pratiquant le “cécifoot” dans le cadre des projets développés par l’association Libre Vue au Mali. L’art peut être moteur partout dans le monde et avec toutes sortes de publics. C’est un travail fait par une femme sur des femmes, un bel hommage que la photographie rend au monde des déficientes visuelles !
Site internet

Et nous travaillons également avec
Marie Curry, 1er traiteur de Nouvelle-Aquitaine valorisant le matrimoine culinaire des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Entreprise de l’économie sociale et solidaire, Marie Curry accompagne ces cheffes et futures cheffes à créer et pérenniser leur entreprise traiteur indépendante. Pour cela, 2 activités :
– un traiteur de cuisine du monde et éco-responsable qui met à l’honneur les recettes authentiques des pays d’origine des cuisinières
– la formation et l’accompagnement pour assurer la montée en compétences culinaires, entrepreneuriales des femmes de la communauté. Car Marie Curry c’est aussi une communauté d’une quinzaine de passionnées de cuisine d’Iran, du Maroc, de l’Île Maurice, de Syrie, du Vietnam, de Géorgie et encore de Centrafrique.
Facebook